Pourquoi mon chien a mordu un autre chien ?

1438

Le chien est l’ami fidèle de l’homme, même si parfois il lui arrive de le mordre. Cependant, il peut également arriver que votre chien morde un autre chien. Cela ne veut pas dire qu’il est forcément agressif ou méchant. En effet, un chien peut mordre un autre pour plusieurs raisons. Découvrez quelques-unes dans cet article.

La solitude et les antécédents de maltraitance

Parmi les nombreuses causes pouvant justifier l’agressivité d’un chien envers un autre se trouve la maltraitance. En effet, ce genre de traitement peut développer un sentiment de méfiance chronique chez le chien. Il sera alors toujours sur la défensive et n’hésitera pas à mordre quiconque tentant de s’approcher de lui.

A découvrir également : Trouver le chien idéal selon votre style de vie

Il en est de même pour les chiens sortant d’un refuge et ressentant un mal-être profond. Il peut également arriver que le chiot ou le chien ait été témoin d’une expérience assez traumatisante impliquant un de ses congénères.

De plus, il ne faudrait pas perdre de vue l’importance de l’éducation canine que bon nombre négligent. En effet, il est important pour un chien d’avoir des contacts réguliers avec ses congénères adultes. Dans le cas contraire, il développe de la méfiance, voire de l’agressivité envers d’autres chiens. Pour votre intérêt et celui de votre chien, ce dernier doit non seulement développer ses codes canins, mais également apprendre le langage du chien.

A découvrir également : Tout savoir sur le Parvovirose canin

Un trouble social et génétique

Bien que la socialisation soit un facteur indispensable, si le chien est brusquement sevré, il développera de toute évidence des troubles du comportement. Cela pourrait l’amener à mordre un autre chien.

Dans certains cas par contre, le problème est beaucoup plus profond et est d’ordre génétique. Un chien avec des gènes d’agressivité aura de toute évidence une intolérance démesurée vis-à-vis de ses congénères. Dans ce cas, vous devez le conduire le plus vite possible chez un vétérinaire pour une consultation. Ce dernier vous recommandera un traitement contre l’hyperthyroïdie.

Un problème hormonal ou toute autre maladie

Hormis les gènes, l’agressivité de votre chien peut également provenir d’un problème hormonal. Autrement dit, un mâle qui n’est pas castré produit de la testostérone. Cela engendre généralement un esprit de concurrence envers d’autres congénères dans la même situation. Vous verrez par exemple un chien mordre un autre à cause d’une femelle en chaleur.

Pour finir, un chien peut manifester un comportement agressif et mordre un congénère s’il souffre d’une quelconque maladie. Pour y remédier, vous devez le conduire rapidement chez un vétérinaire. Le plus tôt serait le mieux. Ainsi, vous éviterez le pire.

L’influence de l’environnement et du territoire

L’environnement dans lequel vit votre chien n’est pas non plus à négliger. Effectivement, un environnement stressant peut causer chez lui des comportements agressifs envers ses congénères. Cela s’explique par le fait que l’animal a du mal à gérer son anxiété et sa peur face aux stimuli extérieurs, ce qui peut engendrer une réaction inadéquate.

Le territoire est un autre élément clé qui influence l’agressivité de votre animal envers les autres chiens. Les chiens ont besoin d’un certain espace pour se sentir chez eux et établir leur territoire. Si un autre chien pénètre dans son lieu de vie et qu’il considère cela comme une intrusion, il risque donc d’avoir une réaction violente afin de défendre son terrain.

La socialisation joue aussi un rôle important dans la prévention des comportements agressifs entre les chiens. Une mauvaise socialisation durant sa période critique (entre 3 semaines et 3 mois) peut conduire à des problèmes relationnels avec ses congénères tout au long de sa vie. Penser à bien prévenir l’agression canine permettra aux propriétaires responsables d’aider leurs animaux domestiques à mieux interagir avec leurs semblables sur le plan émotionnel ainsi que physique tout en évitant toute situation dangereuse pour eux et leurs congénères.

Les signes précurseurs de l’agressivité chez le chien

Reconnaître les signaux d’alerte de l’agressivité chez votre chien est une étape importante pour prévenir tout conflit potentiel. Il existe plusieurs signaux comportementaux à surveiller, tels que des grognements, des mouvements brusques et saccadés ou encore un regard fixé sur la cible.

Il faut prêter attention aux signaux corporels. Par exemple, lorsque le chien montre ses dents en grognant, il exprime clairement son mécontentement face à une situation qui lui déplaît. Un animal agressif aura tendance à se tenir droit sur ses pattes arrières avec les oreilles redressées, tandis qu’un chien soumis aura plutôt tendance à baisser la tête et le regard vers le sol.

Le contexte dans lequel ces comportements sont observés doit aussi être pris en compte. Les chiens peuvent ressentir du stress lorsqu’ils sont confrontés à des situations nouvelles ou inconfortables, par exemple lorsque leur territoire est envahi par un autre animal ou quand ils ne disposent pas de suffisamment d’espace pour se mouvoir librement.

Il faut rester vigilant et attentif au comportement général de votre chien pour toute forme d’interaction sociale canine ainsi qu’humaine, car la plupart du temps, ce dernier peut suggérer si l’animal éprouve un certain malaise pouvant conduire vers une agression incontrôlable si on n’y prend pas garde. Cela contribuera grandement non seulement au bien-être émotionnel et mental de votre animal domestique, mais aussi à sa sécurité et celle des autres chiens.