Quels sont les nouveaux animaux de compagnie ?

1854

Les nouveaux animaux de compagnie (NAC) sont ceux qui séduisent de plus en plus la population française. Pendant que certains sont adaptés pour faire plaisir aux enfants, d’autres le sont pour leur caractère esthétique, original ou même effrayant. En devenir propriétaire, c’est connaître de manière détaillée la liste de chacun d’entre eux. Découvrez avec nous les détails sur les nouveaux animaux de compagnie.

Qui sont les Nouveaux Animaux de Compagnie ?

Quand on parle des NAC, il s’agit des animaux appartenant à des espèces différentes des chiens et chats que l’homme peut adopter et même élever. Il faut comprendre que le développement croissant de ces nouveaux animaux est dû au fait qu’ils séduisent bon nombre de personnes. En effet, la plupart d’entre eux sont assez exotiques, indépendants, originaux, demandent moins d’entretien et moins de tracas. C’est ce qui fait qu’ils sont jugés moins coûteux à l’entretien et à nourrir.

A voir aussi : Beagle-Harrier : Santé, éducation, alimentation et prix

Ils sont certes attirants, mais il est important pour tout amateur d’être vigilant, car certaines espèces ne sont pas autorisées à être adoptées par les particuliers. On a donc affaire à des espèces d’animaux autorisés et parmi elles, il y a des espèces pour lesquelles une déclaration s’impose. Il faut alors l’obtention préalable d’un certificat de capacité.

Quels sont les animaux qui composent la liste des nouveaux animaux de compagnie ? 

A lire aussi : 5 animaux de compagnie pour vivre en appartement

Lorsqu’on parle des nouveaux animaux de compagnie, la loi selon ses dispositions a intégré une liste bien précise d’animaux. Au nombre de ceux-ci, on peut citer les espèces qui suivent :

  •       Les rongeurs comme : lapin, souris, hamster, chinchilla, rat, cochon d’Inde, chien de prairie, cochon nain, octogonal, gerbille, écureuil de Corée…
  •       Les lézards tels que : le gecko, le caméléon, l’iguane…
  •       Les  arthropodes comme : le myriapode, l’araignée, le scorpion…
  •       Les primâtes dont : le pinceau blanc et le saïmiri
  •       Les crustacés comme : le Bernard-l’ermite, la crevette…
  •       Les amphibiens tels que : le dendrobate, la grenouille rieuse…
  •       Les mollusques comme : la Bourgogne, les escargots, …
  •       Les gallinacés dont : la poule, le coq, le canard, le paon, le dindon, l’oie…
  •       Les serpents : le python, le boa et bien d’autres
  •       Les poissons : la carpe, les poissons exotiques d’eau douce, le poisson rouge…
  •       Les oiseaux : canari, perroquet, perruche, toucan, mainate, cacatoès, …
  •       Le furet, le putois, certaines tortues, le vison.

Ces animaux font partie de la liste officielle des nouveaux animaux de compagnie disponible sur le site Legifrance. Celle liste est fixée par l’arrêté du 11 août 2006 qui « fixe la liste des espèces, races ou variétés d’animaux domestiques ».

Les avantages et les inconvénients d’avoir un nouvel animal de compagnie

Avoir un nouvel animal de compagnie peut présenter des avantages et des inconvénients. D’un côté, cela apporte une compagnie agréable, une source de distraction pour se détendre après une journée difficile au travail ou à l’école. Ces animaux ont souvent des comportements amusants qui peuvent faire rire et stimuler les propriétaires. Leur capacité d’adaptation est intéressante : ils s’habituent rapidement à leur environnement et ne demandent pas beaucoup d’espace.

Avec ces avantages viennent aussi quelques inconvénients que tout propriétaire potentiel doit prendre en compte avant de décider d’avoir un nouvel animal de compagnie chez lui. Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a souvent un coût élevé associé à l’achat du matériel nécessaire tel que la cage ou le terrarium par exemple ainsi que les frais vétérinaires réguliers pour assurer le bien-être physique et mental de l’animal.

Certains NAC nécessitent plus de soins particuliers pour maintenir leur hygiène personnelle comme la coupe régulière des griffes ou encore l’aménagement adéquat du lieu où il vit notamment dans les cas où il sera en contact direct avec les enfants.
Pensez à bien rappeler aussi qu’en dépit du fait que ces nouveaux animaux présentent divers attraits, leur acquisition doit être mûrement réfléchie. Effectivement, certains propriétaires se rendent compte trop tard qu’ils ne sont pas en mesure de prendre soin d’eux correctement, ce qui peut rapidement conduire à des problèmes de santé ou encore comportementaux au sein du foyer.

Si vous êtes intéressés par l’idée d’avoir un nouvel animal de compagnie chez vous, il est essentiel que vous preniez le temps nécessaire pour bien peser les avantages et inconvénients associés ainsi que la responsabilité que cela implique.

Comment choisir le nouvel animal de compagnie qui convient le mieux à votre mode de vie ?

Comment choisir le nouvel animal de compagnie qui convient le mieux à votre mode de vie ?

Avant d’adopter un nouvel animal de compagnie, pensez à bien identifier les animaux qui correspondent à vos besoins et surtout, à votre mode de vie. Pour ce faire, pensez aux différents éléments suivants :

  • L’environnement : Si vous vivez en appartement ou dans une maison avec un petit jardin, évitez les grands animaux comme les chiens ou les chats. Vous pourriez plutôt opter pour des NAC tels que des rongeurs (hamsters, rats…), des poissons ou des reptiles.
  • L’espace disponible : Certains NAC ont besoin d’espace pour se sentir bien chez eux. Assurez-vous donc que l’animal dispose d’un habitat approprié selon sa race et ses besoins spécifiques.
  • Votre budget : Le coût initial d’achat ne doit pas être la seule dépense considérée lorsque vous choisissez un nouvel animal domestique. Il faut aussi penser aux frais vétérinaires réguliers ainsi qu’à l’achat du nécessaire tel que la nourriture adaptée et le matériel adéquat au maintien en bonne santé de l’animal.
  • Vos habitudes quotidiennes : Si vous travaillez toute la journée par exemple, peut-être devriez-vous envisager des espèces plus indépendantes comme celles nécessitant peu de soins tels que certains types de poissons ou encore certains oiseaux calmes loin des autres oiseaux bruyants. Mais attention tout de même à ne pas laisser un oiseau seul durant toute la journée.
  • Votre personnalité : Si vous êtes une personne active, peut-être que des animaux qui aiment bouger tels que les furets ou certains chiens pourraient être plus adaptés. En revanche, si vous êtes plutôt calme et casanier, pourquoi ne pas opter pour des NAC plus sédentaires comme certains reptiles ou poissons ?
  • Vos connaissances en matière d’animaux domestiques : pensez à bien vous renseigner sur les caractéristiques propres à chaque espèce avant d’en adopter un. Certains peuvent exiger davantage de soins particuliers et/ou d’expertise dans leur entretien au quotidien.
  • Pensez à bien prendre le temps nécessaire pour choisir le nouvel animal de compagnie qui conviendra parfaitement à votre mode de vie ainsi qu’à vos capacités financières et connaissances en élevage. N’hésitez donc pas à demander conseil auprès d’un professionnel qualifié tel qu’un vétérinaire spécialisé dans l’accompagnement des nouveaux propriétaires afin d’éviter toutes mauvaises surprises !