Pourquoi mon chat tousse et ronfle ?

1611

Que votre chat ronfle n’est pas systématiquement le signe d’une maladie. Cependant, s’il tousse, ronfle et affiche d’autres symptômes en plus, sachez que cela doit vous inquiéter. Si vous êtes anxieux quant à cette situation, ce guide vous laisse quelques clarifications utiles à propos.

L’obstruction des voies respiratoires

Bien qu’il soit un animal calme et plus ou moins discret, le chat est un être qui aime s’évader par moments dans la nature. Au cours de ses instants d’évasion, il peut avaler toutes formes de produits contenant des éléments agressifs. C’est le cas des brindilles, des herbes ou des grains de sable. Ces corps étrangers peuvent donc obstruer le larynx ou la trachée-artère.

A voir aussi : Les meilleures activités ludiques pour éveiller et amuser votre chat

Alors, face à une telle situation, l’animal essaiera de rejeter ces bactéries. Il émet donc de violentes toux et des éternuements. Dans le même temps, durant son sommeil, vous remarquez des ronflements assourdissants.

De plus, ces corps étrangers peuvent s’acheminer ensuite dans le nasopharynx pour se loger enfin dans le vestibule nasal. À cet endroit, les dégâts engendrés sont nombreux. Il urge de se rendre au plus tôt chez le vétérinaire.

A lire également : Voyager avec son chat : conseils pour un trajet sécurisé et une adaptation réussie

La présence d’un amas de poils fait que votre chat tousse et ronfle

Si vous aimez regarder votre chat se lécher quand il fait sa toilette, sachez que sa petite douche n’est pas sans conséquence. Chaque fois qu’il s’assure de faire son bain, il y a des poils qui s’engloutissent dans sa bouche et migrent après dans la trachée-artère. Quand ces particules se retrouvent à cet endroit, elles sont momentanément sans grands dangers. Puisqu’elles ne resteront pas à ce niveau indéfiniment, ces boules de poils se retrouvent ensuite dans son estomac.

C’est ici que tout se déclenche, car le félin tentera de cracher l’amas constitué dans son ventre. Ce qui explique donc la présence des toux répétitives. Comme il y a également obstruction des voies, au repos, vous remarquez des ronflements.

L’apparition d’une maladie explique pourquoi votre chat tousse et ronfle

chat tousse et ronfle

Si vous remarquez que votre chat tousse et ronfle, cela peut être lié à une pathologie. Il faut donc reconnaître que c’est le cas le plus redouté par les propriétaires de félins. Quand il y a des maladies, votre animal de compagnie en plus de tousser et ronfler affiche d’autres symptômes inquiétants.

À ce titre, vous remarquez des écoulements aux yeux et au nez. Ces liquides rejetés peuvent être parfois purulents ou teintés de sang. Dans ce cas, sachez que vous êtes en face d’une rhinite. Lorsque ces symptômes s’accompagnent d’une fièvre, et de la perte d’appétit, il est question du coryza.

Par ailleurs, d’autres dysfonctionnements peuvent également se présenter avec des manifestations spécifiques. C’est l’exemple de l’asthme, de l’œdème pulmonaire ou d’une pneumonie. Pour ces situations particulières, ne perdez pas de temps et rendez-vous vite chez un vétérinaire qui administre à votre petit Minou des soins appropriés.

Les facteurs environnementaux qui peuvent causer la toux et le ronflement chez les chats

Au-delà des maladies, il existe également des facteurs environnementaux qui peuvent causer la toux et le ronflement chez les chats. Pour commencer, l’une des principales causes peut être liée à l’environnement de votre chat. Si vous avez récemment effectué des travaux dans votre maison ou que votre chat est exposé à une forte pollution de l’air, cela peut irriter ses voies respiratoires.

Les allergies alimentaires ou environnementales sont également un autre facteur non négligeable. Dans ce cas précis, vous devez identifier rapidement l’allergène impliqué afin de permettre aux propriétaires de prendre les mesures nécessaires pour éviter une exposition ultérieure. Les allergènes courants incluent le pollen, la poussière domestique et certains types d’aliments.

Si vous remarquez que votre chat commence à tousser pendant un exercice physique intense ou après avoir mangé quelque chose avec enthousiasme, cela pourrait indiquer une infection aiguë du système respiratoire supérieur.

Le tabagisme passif peut aussi être responsable du ronflement chez les chats vivant avec des fumeurs. La fumée secondaire est mauvaise pour tout le monde et encore plus pour nos amis félins qui y sont particulièrement sensibles.

Dans tous ces cas-là, vous devez consulter un vétérinaire dès que possible afin qu’il puisse diagnostiquer correctement les causes sous-jacentes et prescrire le traitement approprié.

Les traitements et préventions pour aider votre chat à mieux respirer et réduire les symptômes de toux et de ronflement

Une fois que vous avez identifié la cause sous-jacente de la toux et du ronflement de votre chat, il est temps de parler des traitements. Les traitements varient en fonction de la cause sous-jacente. Si votre chat a une infection virale ou bactérienne, le vétérinaire peut prescrire des antibiotiques pour traiter l’infection.

Si votre chat souffre d’allergies, vous devez éviter tout contact avec les allergènes. Vous pouvez aussi utiliser un désensibilisant qui permettra à votre animal domestique de développer une résistance aux allergènes.

Le traitement principal consiste souvent à éliminer les irritants environnementaux tels que la poussière, les moisissures et autres substances potentiellement dangereuses pour les chats. Pour réduire l’irritation causée par ces éléments dans l’environnement familial, vous pouvez opter pour des nettoyants non toxiques et sans produits chimiques agressifs qui ne nuiront pas à la santé respiratoire de votre animal.

Dans certains cas plus graves où le ronflement est lié à une obstruction partielle ou complète des voies nasales ou respiratoires inférieures (larynx), la chirurgie peut être recommandée comme option thérapeutique.

En matière de prévention, plusieurs mesures peuvent être prises afin d’éviter que cela ne se reproduise ultérieurement chez notre compagnon félin. Pour commencer, assurez-vous toujours que votre maison soit bien ventilée et propre afin d’éviter toute accumulation excessive d’allergènes dans l’air ambiant. Si vous fumez, essayez d’éviter de le faire à proximité de votre chat et assurez-vous toujours qu’il a un accès facile à l’eau potable.

Si votre chat fait face à des difficultés respiratoires telles que la toux ou le ronflement, pensez à bien consulter un vétérinaire dès que possible pour obtenir une évaluation complète et diagnostiquer correctement les causes sous-jacentes. En suivant les traitements appropriés recommandés par votre vétérinaire, vous pouvez aider votre animal domestique à mieux respirer et réduire considérablement les symptômes liés aux troubles respiratoires chez nos amis félins.