Reconnaître un chien LOF : critères et démarches d’identification

233

Pour distinguer un chien inscrit au Livre des Origines Français (LOF), certains critères et démarches sont indispensables. Le LOF, registre officiel qui garantit la pureté d’une race canine en France, requiert une série de conditions strictes pour l’inscription d’un chiot. Ces critères vont au-delà de la simple ressemblance physique avec la race ; ils comprennent des tests de santé, des évaluations comportementales et peuvent nécessiter la participation à des concours de conformité au standard de la race. Les propriétaires désireux de faire reconnaître leur chien doivent se conformer à un processus administratif précis, incluant l’obtention d’un certificat de naissance et, éventuellement, la confirmation du chien une fois son développement terminé.

Comprendre l’importance du Livre des Origines Français (LOF)

Le Livre des Origines Français, couramment désigné par son acronyme LOF, constitue la pierre angulaire de la cynophilie française. Créé en 1885, ce registre officiel a pour vocation de répertorier les races de chiens et de garantir la pureté des chiots. Il s’agit en quelque sorte d’un titre initial, sans lequel un chien ne peut être qualifié de pure race. En pratique, le LOF joue un rôle fondamental en préservant la diversité génétique des races et en veillant à leur conformité aux standards établis. Trouvez ainsi, dans ces archives, le reflet fidèle des lignées pures, un outil essentiel pour les éleveurs et les passionnés de races canines.

A lire également : Litière en silice : guide complet pour les propriétaires d’animaux

L’inscription au LOF n’est pas une formalité anodine ; elle revêt une dimension patrimoniale et qualitative pour la race concernée. Pour être reconnu comme appartenant à une race spécifique, un chien doit être issu de parents LOF et ne doit présenter ni défaut morphologique, ni défaut de comportement, ni défaut de couleur. Ces critères sont rigoureusement évalués afin d’assurer que l’animal corresponde parfaitement au standard de la race. Suivez ainsi les directives de la Société Centrale Canine pour assurer l’authenticité des origines de votre compagnon.

La procédure d’inscription au LOF et de confirmation s’avère être un parcours méthodique. Le chien doit être confirmé à l’âge adulte par un juge, lors d’une exposition canine ou dans une école vétérinaire. Les propriétaires doivent présenter une carte d’identification, un certificat de naissance et un formulaire d’examen pour cette étape décisive. Une fois confirmé, le chien peut prétendre à un pedigree après confirmation, marquant ainsi son inscription définitive dans le fichier national, géré par la Société Centrale Canine en collaboration avec l’ICAD. Prenez connaissance de ces étapes pour pleinement saisir les garanties que confère le LOF à votre chien de race.

A lire aussi : Conseils pour choyer votre animal de compagnie

Les critères de reconnaissance d’un chien LOF

Pour être considéré comme un chien de race pure et intégrer le prestigieux Livre des Origines Français, plusieurs critères précis doivent être remplis. Premièrement, le chien doit être issu de parents inscrits au LOF, condition sine qua non pour prétendre à un enregistrement initial. Cette filiation garantit une traçabilité et une conformité génétique essentielles.

Le chien ne doit présenter aucun défaut morphologique, de comportement ou de couleur qui soit disqualifiant selon le standard de sa race. Ces standards, établis par des commissions d’experts et des clubs de race, définissent avec précision les caractéristiques idéales de chaque race de chien, des proportions du corps aux traits de caractère typiques. Chaque race dispose donc d’un référentiel clair que le chien doit respecter pour être reconnu par le LOF.

La reconnaissance par le LOF implique une évaluation rigoureuse lors de la confirmation, phase durant laquelle un juge expert examine le chien pour s’assurer qu’il répond en tous points aux exigences de sa race. Ce processus intervient généralement lorsque l’animal atteint l’âge adulte, et c’est à ce moment-là que l’inscription au LOF peut être convertie en un pedigree définitif. Ce document officiel atteste de la pureté de la race du chien et ouvre la porte à la reproduction au sein de cette lignée certifiée.

La procédure d’inscription au LOF et de confirmation

L’inscription d’un chien au Livre des Origines Français débute dès sa naissance. L’éleveur, responsable de la déclaration de la portée, doit fournir le pedigree des parents, la déclaration de saillie et la déclaration de la portée. Après quoi, chaque chiot est identifié par l’ICAD, grâce à une puce électronique ou un tatouage, et reçoit un certificat de naissance, prélude à l’inscription au LOF et première étape vers l’obtention du titre de pure race.

Pour prétendre à l’inscription définitive, le chien doit être confirmé à l’âge adulte. Cette étape fondamentale requiert la présentation de l’animal à un juge lors d’une exposition canine ou dans une école vétérinaire, où il est examiné selon les standards de sa race. Le propriétaire doit présenter une carte d’identification, le certificat de naissance du chien ainsi qu’un formulaire d’examen spécifique.

La Société Centrale Canine, organe de tutelle du LOF, communique la date de présentation pour la confirmation. Après évaluation positive par le juge, le dossier de confirmation est adressé à la SCC pour la délivrance du pedigree définitif. Ce document atteste de la pureté de la lignée et permet au chien de devenir un reproducteur LOF.

Le pedigree confirme l’inscription du chien dans le fichier national géré par l’ICAD. Cette formalité assure une traçabilité sans faille et permet au chien de participer à des concours et de voyager au sein de l’Union Européenne avec la reconnaissance officielle de son identité.

chien lof

Conseils pour l’achat d’un chien LOF et vérification de son authenticité

Procédez avec discernement lors de l’acquisition d’un chien LOF. Exigez de voir le certificat de naissance et le pedigree des parents, documents attestant de la pureté de la lignée et de l’inscription préalable au Livre des Origines Français. La présence d’un numéro d’identification unique, sous forme de puce électronique ou de tatouage, est obligatoire et vérifiable auprès de l’ICAD. Cette donnée garantit la traçabilité de l’animal et sa conformité aux normes du LOF.

Prêtez attention aux détails : le numéro LOF doit être clairement inscrit et correspondre aux informations officielles. La vérification du numéro LOF s’effectue en ligne ou auprès de la Société Centrale Canine. Examinez aussi l’animal lui-même : il ne doit pas présenter de défaut morphologique, de comportement ou de couleur non conformes au standard de sa race. Ces anomalies, si elles existent, peuvent compromettre l’aptitude du chien à être confirmé en tant que reproducteur LOF.

Lors de l’achat, assurez-vous que le chien pourra voyager dans l’Union Européenne et participer à des concours canins si tel est votre désir. Depuis le 3 juillet 2011, l’identification par puce électronique est reconnue dans l’UE, facilitant ainsi les déplacements transfrontaliers des animaux de compagnie conformes aux standards européens. Un chien LOF, dûment enregistré et confirmé, se voit offrir un horizon d’opportunités, que ce soit pour l’élevage, les compétitions ou simplement l’accompagnement dans vos voyages.